pierre gaudu / photographies

Vous venez d'ouvrir mon blogspot "journal photographique"

mercredi 21 mars 2012

un cygne qui ne trompe pas

"un cygne qui ne trompe pas"
suite de 6 tirages pigmentaires sur papier Bergger 40x40 cm
Vizille, 17 mars 2012, dans le parc du château 



Pour moi la photographie ne commence pas forcément avec un sujet exceptionnel,
elle commence comme une rencontre, parfois fulgurante, dans un bain de lumières et de contrastes.
La photographie naît de cet instant précis, j'allais dire précieux, où s'entrecroisent par bonheur tous les paramètres: émotionnels, mais aussi de construction de l'espace, dans une suite de pensées accélérées, d'intuitions et de possibles, concentrés en un court laps de temps, celui qui précède le déclenchement. 
 






Aucun commentaire: