pierre gaudu / photographies

mercredi 16 juin 2010

bois souche et volutes

laffrey vendredi 23/12/2010















cliquer sur ce lien pour visionner le diaporama


2 commentaires:

florence Noël a dit…

un monde.... on dirait une géographie, la géographie des coupes...

J'ai écrit un texte sur la dissection des arbres un jour (ca existe, pour évaluer les causes de leur mort)

tiens, je te le copie en écho :




quand on disséquera les arbres
qu’on excisera leurs plaies couvées
depuis tant de cernes closes
qu’on rira à veinules échancrées
sans rapine de vie
sans saisons oubliées


qu’on dira oui la mort et après quel goût ?
quelle devanture de feuilles
et nervures infléchies
sur l’oreille qui s’émeut ?


quand tout mon doux
mon très humble trouble
offrande aux parterres
et cœur de fleurs pétri


quand ces printemps rendront leur dû
enfin
de rosées et d’épices
de ferments de paupières
et de joie et de joie




me tendras-tu l’âme
à caresser doucement
ta joue mon angelle
ton velouté tendresse
à caresser doucement ?

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.